L'actualité au cœur d'une romance

9 juin 2017 | Les Éditions Michel Lafon Canada

_____

Keeley échange par accident son cellulaire avec celui de Tavin. Elle doit attendre une semaine avant de pouvoir le récupérer. Ils vont passer tout ce temps à s'échanger des appels et des textos. Jusqu'à ce que Keeley découvre la vérité sur Tavin. Cette romance sympathique et pétillante met en lumière les conséquences que peuvent avoir certains messages envoyés. Si le ton reste léger, le propos est d'actualité et sert à expliquer aux étudiants les méfaits de la cyberintimidation et du mensonge. L'auteure, Lindsey Summers, a accepté de répondre à nos questions.

Michel Lafon: Qu'est-ce qui vous a inspiré l'histoire de Textrovert?

Lindsey Summers: J'étais en train de prendre une marche avec mon chien quand j'ai remarqué un gars mignon devant moi. Son cellulaire est tombé de sa poche arrière, et quand je l'ai ramassé, j'ai remarqué que nous avions exactement le même modèle et la même couleur. C'était un téléphone impopulaire à l'époque, donc c'était une folle coïncidence. Quand je lui ai rendu, nous avons un peu flirté. Il ne s'est rien passé, mais je me suis toujours demandé “et si“. C'est comme ça qu'est né Textrovert.

ML: Est-ce important pour vous d'éduquer les jeunes sur l'intimidation via les réseaux sociaux et les textos?

LS: Je pense que les médias sociaux et les textos sont géniaux, mais comme n'importe quoi cela a des inconvénients. Il est facile de poster quelque chose. Cependant, on voit rarement les conséquences jusqu'à ce qu'ils apparaissent dans notre fil de nouvelles.

J'espère que mon livre encouragera les jeunes à s'arrêter et à penser avant d'envoyer quoique ce soit. Même commenter quelque chose peut attirer l'attention. Comme Newton l'a montré, chaque action a une réaction égale et opposée. Donc, avant de partager ce texte ou ce commentaire inapproprié, pensez à la personne de l'autre côté. Est-ce que cela la blessera? Est-ce que cela me blessera? Si oui, veuillez le signaler. Arrêtons le cycle.

“Il est facile de poster quelque chose.”

ML: Pensez-vous qu'il soit possible de faire confiance à une personne comme Tavin après ce qu'il a fait?

LS: Je pense que ce serait difficile. Comme Keeley, cela dépendra de leurs actions. Il est facile de dire que vous êtes désolé, mais le faire et demander le pardon de la personne que vous avez lésée est un pas dans la bonne direction. Je pense que Tavin est vraiment désolé, et Keeley le voit, mais ce sera un obstacle dans leur relation à l'avenir. Si jamais il y a un deuxième livre, j'aimerai explorer ce sujet.

NULL

À paraître


Bandes dessinées

Littérature ado

Cuisine/santé

Littérature ado

Littérature

Littérature