10 questions à Nathalie D.

19 janvier 2018 | Les Éditions Michel Lafon Canada

_____

À la fin du XIXème siècle, l’écrivain français Marcel Proust découvre le jeu anglais nommé Confessions. Ce jeu consistait à répondre à des questions pour mieux connaître nos goûts personnels, nos aspirations, nos rêves. L’écrivain s’inspirera de ce jeu pour créer son propre questionnaire qui deviendra le célèbre questionnaire de Proust et qui sera utilisé par la suite de nombreuses fois.

Nous en avons profité pour créer le nôtre. Alors que vient de paraître en librairie le recueil de nouvelles érotique Gwada etc., l’auteure Nathalie D. a bien voulu se prêter au jeu et répondre à notre questionnaire de Proust fait maison.

ML: Quel est ton mot préféré de la langue française?

ND: Si je réponds sérieusement, c’est le mot RESPECT… qui est le même en anglais sinon, plus légèrement, j’aime bien « cocotte »…toutes les filles et les femmes plus jeunes que moi que j’aime, je les surnomme cocotte!

ML: Quel est le livre qui t’a donné envie d’écrire?

ND: La Métamorphose de Kafka. C’était un livre obligatoire dans le cours de Français-Romans au cégep. Je me rappelle d’avoir fait un exercice d’écriture à partir de ce roman. Je crois que c’est cet exercice qui m’a fait réaliser la facilité et le plaisir que j’avais à écrire.

ML: Quelle personnalité publique admires-tu?

ND: Aucune en particulier mais plusieurs en général! J’aime beaucoup les femmes publiques qui s’affirment en gardant leur touche féminine et leur sensibilité, en n’essayant pas de prendre exemple sur les hommes. Je peux mentionner notamment Janette Bertrand, Mitsou Gélinas, Pauline Marois, Thérèse David, Léa Clermont-Dion, Monique Simard.

ML: Quel est ton principal trait de caractère?

ND: Authentique

ML: Quelle est ton héroïne de fiction préférée?

ND: George (sans s) dans Les Vaisseaux du cœur de Benoite Groult.

ML: Le pays où tu voudrais vivre?

ND: Presque tous les pays que j’ai visités où il fait chaud. J’ai toujours des coups de cœur à chaque fois. Le plus récent étant bien entendu la Guadeloupe… je crois bien que je pourrais m’y installer à long terme. Ne pas confondre avec La Guadeloupe en Beauce!

ML: Le trait de caractère que tu apprécies le plus?

ND: Blagueur (sens de l’humour), sociable, intègre, sympathique, respectueux, spontané, chaleureux, généreux… pas capable d’en nommer juste un!

ML: As-tu un rituel d’écriture?

ND: J’écris souvent le soir après 21h. Les soirs de semaine quand mon conjoint est absent pour le travail, je m’installe souvent assise dans mon lit avec mon ordinateur ou mon cahier de notes sur les jambes…et mon gros chat à côté. La fin de semaine, souvent après quelques verres de vin, à la table de cuisine pendant que la musique joue en fond sonore. Mais surtout, en vacances à toute heure du jour ou du soir quand les lieux sont inspirants ou quand je croise des gens qui me font penser à des personnages. J’ai toujours un cahier de notes tout près.

ML: Quel roman aurais-tu aimé avoir écrit?

ND: Mort-Terrain de Biz. Ça faisait longtemps que je n’avais pas lu un roman aussi accrocheur avec tout ce qu’il faut pour tenir le lecteur en haleine. De l’amour, du suspense, de la sexualité, du fantastique et des réflexions sociales.

ML: Quelle est ta définition du bonheur?

ND: Les vacances, les bords de mer, une bonne bouffe, un bon vin… mais surtout éclater de rire avec les gens que j’aime.

NULL

À paraître


Bandes dessinées

Littérature ado

Cuisine/santé

Littérature ado

Littérature

Littérature